bercer l’air de la nuit

Erbalunga, juin 2021

comme un coup de dés au moment d’appuyer sur le déclencheur agiter l’appareil bercer l’air de la nuit en approche le flou des lumières en lances folles diluer le bruit des arbres dans la mer dans le ciel secouer le paysage comme on secouerait une boule à neige ce serait un petit tremblement de terre silencieux et sans conséquences

Publié par

caroline diaz

https://lesheurescreuses.net/

3 réflexions au sujet de “bercer l’air de la nuit”

  1. c’est ça, le truc avec ces appareils sans la moindre humanité ils parviennent quand même à nous émouvoir – ils sont programmés, ils sont techniquement perfectibles mais parfaits pour le moment, ils recèlent des logiciels espions (abjects tout autant qu’eux-mêmes), ils perdent la beauté de leur nouveauté, se rayent se brisent s’obsolettent comme des cons, rapidement, impitoyablement mais enfin, parfois, une étincelle une joie une lumière – et nous on en danse… (on y croit ?) merci de ces images

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s